Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Géraldine en Guadeloupe
  • Géraldine en Guadeloupe
  • : Venez partager notre vie en Guadeloupe, notre quotidien mais aussi mes humeurs, mes rencontres, mes sorties, mes lectures... Un peu de tout en fait !!!
  • Contact

Des vacances en Guadeloupe ?

Piscine-2

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 16:37

Alors maintenant qu'on sait comment on fait du rhum, direction la sucrerie Gardel pour le sucre !! Mais attention, il faut prendre quelques précautions avant de rentrer dans l'usine. YMCA !!

 

P1070855

 

P1070853

 

Pour faire du sucre de canne, il faut... De la canne à sucre !! Encore et toujours la canne à sucre... Donc, les camions et tracteurs viennent livrer leur canne de toute la Guadeloupe. Il n'y a pas de canne spécifique pour le sucre ou le rhum. Toutes les cannes sont utilisées mais c'est surtout l'endroit où elles poussent qui importe : en Basse-Terre, plus humide, la canne sera moins concentrée en sucre que sur la Grande Terre, plus ensoleillée.

 

P1070857

 

Une partie des champs appartient à l'usine. Quand la récolte est propre à Gardel, les camions et les tracteurs qui amènent la récolte sont de couleur verte et jaune.

 

P1070862

 

A leur arrivée, les camions passent sur une balance pour être pesés pleins, puis une fois la canne déchargée, re-pesage à vide afin de calculer le poids livré. Mais la quantité n'est pas juste la notion prise en compte pour le paiement. Deux "carottages" sont prélevés afin de tester la qualité de la canne.

 

P1070859

 

La qualité moyenne est notée à 9 et pour cette qualité, la canne est rémunérée 56€ la tonne. La canne est alors déversée sur des tapis qui l'entraîne vers l'usine.

 

P1070865  P1070866

 

P1070869

 

Elle est humidifiée pour être ramollie.

 

P1070861

 

A l'arrivée des camions, les détikès (nom des pic boeufs ou héron garde boeuf en créole) guettent pour récupérer les insectes. Car bien évidemment, lors de la récolte, il n'y a pas forcément que de la canne dans le camion. On peut trouver des insectes, des cadavres d'animaux voir...

 

P1070875

 

P1070874

 

Et même parfois, tel est pris qui croyait prendre. C'est le détikè qui n'est pas assez prudent et se retrouve entraîné vers le rouleau et là...

 

P1070872

 

Et ce n'est pas tout, un gros aimant retire aussi toutes les pièces métalliques qui auraient été prises lors de la récolte.

 

P1070879

 

Une fois la canne débarrassée des "intrus" elle est passée dans des broyeurs qui hachent menue la canne pour en extraire le jus.

 

P1070885

 

P1070880

 

P1070883

Le résidu de canne est appelé la bagasse. Celle-ci est acheminé directement à l'usine de production d'électricité qui est juste à côté. Elle servira alors de combustible et en échange, EDF fourni l'électricité à Gardel.

 

P1070856

 

Le jus passe alors dans des énormes filtreuses qui par aspiration, sépare le jus de la boue. Cette boue est alors envoyée à une usine de retraitement et sera reconditionnée pour servir d'engrais.

 

P1070887 P1070888

 

P1070889

 

Le jus passe ensuite dans 5 cuves où il est chauffé jusqu'à finir par devenir très épais et foncé : le sirop batterie. Ce sirop est commercialisé. On a pu y goûté et franchement, juste tiède à la sortie de la cuve, c'est succulent !! Il commence alors sa cristallisation et lors de la visite, on a pu le voir à travers un microscope.

 

P1070893 P1070897

 

P1070896

 

Le sirop est alors envoyé dans les centrifugeuses et devient alors du sucre. En fonction de la vitesse de la centrifugeuse, le sucre n'a pas le même aspect : du plus foncé pour la cassonade au plus clair pour le sucre qui part en métropole.

 

P1070901

 

Il n'y a plus ensuite qu'à le conditionner pour le sucre d'ici. Le sucre pour la métropole part directement en camion pour le port de Jarry et sera nettoyé à nouveau et blanchi en arrivant à Marseille. Vous pourrez le trouver sous la marque St Louis (sucre de Guadeloupe mais aussi de la Réunion).

 

P1070902

 

P1070903

 

La visite est finie et c'était super intéressant. Et le citron vert me direz-vous ? Bin, direction chez Ti'val et on est toutes reparties avec notre sac plein de citrons du jardin !!!

 

Infos pratiques : les visites sont guidées du lundi au samedi avec 2 tranches horaires : 9h ou 11h. L'usine se visite pendant la production (entre Février et Juin mais les dates peuvent changer en fonction des dates de la campagne sucrière). Il faut réserver à l'avance 0590233775. Prix de la visite : 8€ avec une collation à la fin de la visite.

Les enfants ne sont pas autorisés avant l'âge de 10 ans.

Il faut impérativement avoir des chaussures fermées.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Géraldine - dans Faisons une sortie...
commenter cet article

commentaires

raphael 12/07/2011 13:57



Vraiment cool. Mais tu dis que la cassonade reste chez vous pourtant on en trouve en metropole aussi. Peut etre qu'elle ne vient pas de chez vous. Mais ca reste mon sucre préféré qui est beaucoup
plus aromatisé que le sucre blanc.


En tout cas instructif on ne sait pas toujours comment sont produit nos aliments et dans le cas du sucre la fabrication a l'air assez saine et sans trop de rajout



Géraldine 12/07/2011 18:04



Le sucre brut reste ici et franchement, il n'a pas du tout le même goût que celui envoyé en métropole. Très souvent, on conseille aux touristes d'en ramener pour faire la différence.



bruno 08/07/2011 09:57



très instructif. merci pour cette "visite-leçon"



Géraldine 08/07/2011 17:47



Avec plaisir ! J'ai vraiment beaucoup aimé !



CATPAT37 07/07/2011 20:50



Vous êtes trop mimi(s) les filles avec vos petits casques verts !


Bon je rigole, mais  j'espère bien le coiffer aussi pour faire la visite, ça à l'air vraiment super interressant !


En plus si je suis votre logique  : Damoiseau + Gardel + Tival Location = Ti punch ?!


Effectivement, pas mal !


Bises



Géraldine 08/07/2011 17:45



Tu as vu ? Superbe programme et tout ça en une matinée !!



mamyluc 07/07/2011 20:28



Ah!!ça marche. Vous etes très coquettes avec vos chapeaux verts!!!


Pour revenir à Damoiseau nous avions vu à Marie-Galante avec Alexis la rhumerie Bielle en fonction et c'était des boeufs qui apportaient les charrues de cannes, c'était beaucoup moins moderne.



Géraldine 08/07/2011 17:44



J'imagine... Il faut dire que c'est aussi ce qui fait le charme de Marie Galante !



DIDIER 07/07/2011 20:13



Comment t'es "so glam" et "so chic" avec ta super-charlotte et ton casque en plastique vert poireau !!!! Hummm on en mangerait !!!


Pour ce qui est du sucre... ben moi j'y ai plus droit.... t'as pas un reportage sur une usine de fabrication de canderel pour la prochaine fois ??????


Bizouilles !!


Did



Géraldine 08/07/2011 17:44



Du canderel !!! Non mais ça va pas !!! Pas de ça au pays de la canne !!!