Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Géraldine en Guadeloupe
  • Géraldine en Guadeloupe
  • : Venez partager notre vie en Guadeloupe, notre quotidien mais aussi mes humeurs, mes rencontres, mes sorties, mes lectures... Un peu de tout en fait !!!
  • Contact

Des vacances en Guadeloupe ?

Piscine-2

14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 19:58

samira

Ce livre-là, prêté par Chouchou, j'attendais depuis longtemps de pouvoir le lire. Avant de rencontrer Chouchou, et encore plus après tant j'ai pu sentir le lien unique qui l'unissait à Samira Bellil.


L'histoire : Samira Bellil est une rescapée.
Adolescente, elle a été victime de plusieurs viols collectifs que l'on nomme aujourd'hui des "tournantes". Rongée par la culpabilité et le dégoût, détruite par l'ostracisme de sa famille et les rumeurs dans son quartier, elle se réfugie dans la drogue et l'alcool. Sa fausse gaieté cache difficilement une plaie à vif.

Son témoignage coup de poing dévoile la violence sexuelle qui s'est instituée et banalisée dans des cités et des banlieues où tout se réduit à des rapports de forces et de domination. Revenue de cet enfer, Samira a réussi un rétablissement exemplaire.

Ce livre, qui intervient au terme d'une longue thérapie, est pour elle le moyen de laisser une trace de son histoire et de venir en aide à ses "frangines", victimes, comme elle, du pire des crimes. C'est aussi une formidable preuve de courage : rares sont les mineures violées à porter plainte et à pouvoir affronter le regard d'autrui. Pour briser la loi du silence.


Quel gâchis... C'est le premier mot qui m'est venu à l'esprit en découvrant l'enfer qu'a vécu Samira. Quel gâchis car cette fille était pleine d'énergie, de projets, elle avait un potentiel énorme. Plus j'avançais dans la lecture de son histoire, plus je me disais : "Mais c'est pas possible ! ça ne s'arrêtera donc jamais pour elle !" Un viol, c'est déjà assez traumatisant dans la vie d'une fille/femme mais Samira a subit tellement avant dans sa famille où elle est maltraitée, où les marques d'amour sont quasi inexistantes mais que dire aussi de l'après ? Les autres viols, la peur des représailles, la réputation démolie, le manque de soutien de sa famille, ses amis mais aussi les médecins, associations qui n'ont pas vu sa souffrance. Et pourtant, elle s'est battue pour s'en sortir en se lançant dans des projets qui, par un autre mauvais coup du sort, n'ont pas pu aboutir.

Samira nous raconte son histoire sans fioriture. C'est la vérité toute crue, sans édulcorant mais avec, malgré tout, beaucoup de tendresse. On a juste envie qu'elle y arrive, que le soleil brille à nouveau pour elle. On voudrait la serrer dans nos bras et lui dire qu'enfin, tout est fini. Elle s'en ai sorti à la suite d'un long combat douloureux. Mais si on lui avait tendu la main plus tôt, si on avait été à l'écoute de sa souffrance, que de temps aurait été gagné.

J'admire beaucoup son courage, sa force et son espoir.

Ce livre a été publié en 2002. Mais il reste malheureusement très actuel. Est-ce que ça a changé dans les banlieues ? Est-ce que le quotidien des femmes s'est amélioré ? Est-ce que des associations, des organismes viennent en aide aux jeunes filles qui ont subit ces viols en réunion ? Est-ce qu'elles osent et peuvent témoigner ? Est-ce que la justice condamne à de justes peines ses jeunes caïds qui se croient tout permis ? Dans les faits divers, quelques lignes parfois font état de ces viols toujours pratiqués dans les cités ou ailleurs. Quelques lignes mais combien de jeunes filles qui n'osent pas en parler ?

Tu as eu beaucoup de chance Chouchou d'avoir pu la rencontrer...

Partager cet article

Repost 0
Published by Géraldine - dans Bouquins
commenter cet article

commentaires

chouchou 02/05/2010 04:04



C'est sur, les choses ne s arrangent pas sur ce sujet. D'ailleurs parfois je me dis que Sam doit se retourner dans sa tombe. J'ai tellement vu de gens lui témoigner leur admiration (les
politiques surtout) et qu'aujourd'hui rien n'est fait.


En tout cas grâce à Sam, plus personne ne pourra dire "je ne savais pas" et ça mine de rien c'est déjà beaucoup d'avoir brisé l'omerta autour de ces pratiques banalisées par les jeunes mecs.


Elle me manque tant !!!


J'ai vu que valé voulait le lire, tu lui passes y'a pas de soucis ok?!


Je t'embrasse...


 


 



Géraldine 04/05/2010 21:18



Ok, je lui passe !!



Oo° Kri °oO 20/04/2010 14:15



Je note, je note ...merci pour tous ces conseils et références


Je vais être immobilisée un certain temps, j'aurai plein de temps pour la lecture


Belle journée à toi *



Géraldine 21/04/2010 14:52



Bon courage à toi alors !



Annie 19/04/2010 20:04



Ah oui la Sista de notre chouchou qui ne s'en est toujours pas remise de cette mort !! je ne rajouterais rien tout a été dit par les autres personnes un seul mot : Dégoût de ce que la race
humaine peut faire même les animausx ne se comporte pas ainsi !!



Géraldine 19/04/2010 20:37



C'est sur que parfois, c'est limite la honte d'être de notre espèce !



cv-gwada 18/04/2010 15:47



Un petit coucou du dimanche !


Plein de choses à dire sur le sujet, mais pas envie aujourd'hui. J'ai le droit non ?


Une bise.



Géraldine 19/04/2010 20:36



Mais bien sûr que tu as le droit... C'est comme tu veux !!



croc 17/04/2010 16:15



tu poses les questions justes et tu resoulèves un point grave dans notre société.....



Géraldine 19/04/2010 20:36



Malheureusement le constat est là mais les solutions...